Eh bien ça donne pleins d’étincelles au niveau de la queue de l’avion. En effet, la vitesse n’est pas suffisante pour un décollage normal ce qui fait que la queue de l’avion va toucher le sol avant de pouvoir réellement s’arracher du sol. Ce n’est pas du tout un accident comme j’ai pu le lire mais un test réalisé pour une certification obligatoire (décollage avec 2 voire 1 moteur ou VMU)
0 Un A380 en vitesse minimale au décollage
Un reportage sur le test VMU par la chaine Discovery. Vous y verrez qu’ils ont vraiment touché l’arrière de l’A380 au premier test.
0 Un A380 en vitesse minimale au décollage
Et en bonus, le test de vibration (Flutter test). De beaux dégâts à Mach 0.93 avant d’atteindre Mach 0.96 sans problème
0 Un A380 en vitesse minimale au décollage

Fais passer !